Menu

Présentation de Maré

L’organisation sociale et territoriale des chefferies de Maré est historiquement établie sur des alliances militaires. L’île fut longtemps secouée par des guerres acharnées qui aboutirent au renversement des anciennes chefferies vers le début du 19ème siècle. Elles se poursuivirent dans le contexte colonial d’évangélisation jusqu’au tout début du 20ème siècle. Les conditions sociales d’une telle inclination guerrière sont créées par la muette reconnaissance d’une dette qui unit, au coeur de la parenté, un cadet obligé à son aîné. La paix dure tant que la dette n’est pas contestée. « La tenue en respect » des cadets relève alors de magies meurtrières que des dignitaires, seuls qualifiés ce faisant pour prendre la parole, maîtrisent. La guerre donne alors aux cadets valeureux et méprisant la mort d’accéder au statut de « grand guerrier ». Libérés de la foi inquiète qui réduit un cadet au silence, ils récusent la dette qui pèse sur eux, pour jouir à leur tour d’une parole souveraine.

Laissez un commentaire

*